Publié dans les plumes 43 de m zelle aspho

Les plumes 43 de m’zelle Aspho

logo-plumes-aspho-4-c3a8me-tirc3a9-du-tumblr-vanishingintoclouds
Quel plaisir de participer à nouveau au concours des Plumes d’Asphodèle ! Ce mois-ci, un thème :

désir

Et une liste de mots :

mots plumes 43

Et débrouille toi, mon grand ! J’espère avoir respecté toutes les règles, car M’zelle Aspho est in-trai-ta-ble sur le règlement. J’ai donc pris ma plus belle plume pour les 370 mots ici présents et j’ai grossi les caractères pour préserver ses jolis yeux 😉

 Asphodèle prévient :

– Le désir, mais sans tentative pornographe !

le loup de Tex Avery

Hic ! Le sexe est une envie sans faim, comme aurait dit ce brave Léonard qui ne faisait pas vibrer que sa corde artistique.

– Moi, je suis patient. Dans ce domaine, c’est l’attente qui m’a tout appris et ma mère n’en sut jamais rien, lui dis-je.

– T’as pire que ta tata, m’objecte-t-elle en me précisant de suite que le premier mot ne compte pas.

– Certes, si l’amour est un voyage, c’est elle qui supportait le plus les excédents de bagages. Donc, t’avais mieux aussi… fais-je observer.

Il est vrai que, plus jeune, c’est l’envol à la tire d’elle qui me marqua le plus.

Une Simca 1000.

simca 1000
simca 1000

Je le concède, il n’y a que le tramway qui ne lui était pas…

Me sortant de mes souvenirs, s’éteint celle qui me fit capoter mon désir d’écrire, car Aspho y revient :

– No sex !

Malgré tout, je tente et lui propose:

– Et des « plumes » dans le péplum ? Avec des voiles transparents et des volutes gréco-romaines, oui ?

Andy Whitfield
Andy Whitfield

– Censure les mains alors !

– Je ne suis pas un criminel et je n’ai tué personne, Aspho ! Je supprime les paluches, mais tu ne voudrais pas non plus que l’on distribue des peluches et autres gourmandises aux enfants derrière un brise bise ?

Cela doit être son allergie, boulet du printemps, qui la pousse à écrire soft.

Pourtant le temps passe, c’est marqué dans toutes les éphémères rides dont la peine hisse le cœur au bord des lèvres. Même ménagère, toute femme se lasse un jour et délaisse le dé à coudre pour un déplaisir.

les dés plaisir
les dés plaisir

« Il est chaud c’gars-là ! » doit-elle croire en soufflant sur son chocolat chaud-bouillant et mes velléités au jasmin.

Oui, c’est mon côté fleur-bleue.

Aussi, quand, rouge de colère, sous mes assauts répétés, elle m’ordonne de « baiser ( dans le sens que vous voulez) », je me dis, là, oui!

Des nouilles dans le potage
Des nouilles dans le potage

Il y a une nouille dans le potage.

Une grande première pour moi que de transformer l’essai en haine.

C’est comme vivre dans l’espérance de voir Valls et Tapie danser sans air, elle me le refusera. Alors que valser tapis dans l’ombre… coquine, elle l’acceptera !

Mademoiselle Aspho, étincelle du désir, que de contradictions…

Hors compétition, je vous dédie cette chanson pour le meilleur et pour le rire 🙂 Bon samedi !

Je vous invite, si le cœur vous en dit, à visiter son blog qui vient de fêter ses quatre ans 🙂

aspho3

Publicités

Auteur :

Auteur chez les Editions du 38 et Hugo Roman. Je vous accueille avec grand plaisir !

50 commentaires sur « Les plumes 43 de m’zelle Aspho »

  1. Ah, ce fameux concours qui donne tant de beaux écrits. Tu as bien fait de te mettre hors règles, après tout, ne sont-elles pas faites pour les transgresser ? Sinon, ce n’est pas drôle du tout 🙂
    Et pourquoi donc tant de réticences, envers ce qui fait tourner le monde ? Surtout celui des hommes 😛
    Merci, Thiébault, encore une perle

  2. Et la désobéissance n’est-elle pas la première qu’on apprend ! Le sexe fait tourner le monde après tout et c’est si bon d’écrire à son propos.
    Bonne journée. 🙂

  3. Désobéissantant, transgressantivant, coquinant, imaginativant, décalévant mais respectevant ou l’inverse (Ben quoi ! J’ai le droit d’inventer des mots) Bref, me suis bien amusée 😀

  4. Ha ha ha quelle crise de rire ! Mais je n’ai pas INTERDIT le sexe, vous avez vu ça où ??? J’avais demandé d’éviter les mots à caractère « pornographique » dans la collecte, ensuite pour le texte, on écrit ce que l’on veut, il y a eu bien pire (n’est-ce pas Choupi ?) !!! Tu m’a bien fait rire même si je passe pour une mère supérieure à moustaches, intraitable et en orbite, prête à fondre sur ses ouailles ! Mouhaha ! Tu m’as achevée avec la Simaca 1000 !!! 😆

  5. Oh la simca 1000 ! rires !!!!!!!!
    Toi tu dis une nouille dans le potage ,
    moi quand ca vapas bien comme je veux, je dis
    «  » y’a une c…..ille dans le pâté «  » lol
    J’ai adoré ton texte !

  6. Super j’adore …. la Simca moi j’ai une deux poils …. non non pas dans la soupe 🙂
    En bonne ménagère qui se respecte il y a des femmes qui se lassent un jour en délaissant le dé à coudre pour « des plaisirs » trop longtemps inassouvis 😉
    Merci pour cette belle découverte que celle de ton univers!!!
    Enchantée d’avoir fait ta connaissance.
    Bise amicale rien de plus 😉
    Domi.

  7. Il te sera beaucoup pardonné grâce à Andy Whitfield et ses vo-lutes gréco-romaines. Je crois que je n’ai pas fini de tout décrypter tellement je rigolais, je vais retourner faire un tour dans l’arène !

  8. En tant qu’éternelle enfant gourmande, je me suis délectée de ton texte de l’entrée au dessert et même si j’ai ri avec la Simca1000, je me suis pourléchée les babines avec les dés plaisirs une véritable gâterie 🙂

  9. Ce texte est de la haute voltige, il faut le relire plusieurs fois pour ne rien laisser passer, et au bout d’un moment je pense que l’on lit de jeux de mots où il n’y en a pas vraiment ou si ?

    1. Je reconnais qu’il est bien tordu ce petit texte 😉 et je confirme que rien n’est le fruit du hasard non plus chère Martine ! Un grand merci pour cette si sympathique visite et bonne fin de semaine 😉

  10. Rien de plus jouissif que de n’en faire qu’à sa tête, n’est-ce pas ?
    Beaucoup de jolies trouvailles dans ton texte. Le tapir était un peu capillotracté mais il faut avouer qu’il était assez surréaliste à placer…
    Et au plaisir de te voir chez moi quand tu voudras. (Je crois bien que tu n’es jamais venu, mais je ne sens pas le pâté, ni le potage ^^)
    Bises célestes
    ¸¸.•¨• ☆

    1. Je ne sais pas si tu liras ce post supplémentaire, Celestine, mais en fait je suis venu chez toi ce matin… et je me suis fait jeter à nouveau ce soir avec ce message quand je m’identifie : You do not own that identity.
      Un plan C comme ça s’peut pas ???

      1. Quand tu as écrit ton com,
        Clique sur « NOM/URL dans le menu déroulant
        n’entre que ton pseudo, sans mettre ton adresse de blog
        Clique sur continuer
        coche pour dire que tu n’es pas un robot
        entre les chiffres demandés.
        Oui je sais, c’est un peu chiant…
        Bises
        ¸¸.•¨• ☆

      2. Je me suis même fait jeter avec mon compte Google chez toi ! J’essaierai sur un autre ordi tout à l’heure, mais c’est redoutable de te joindre, pour moi mdr!
        Passe un bon dimanche, Célestine 🙂
        On va y arriver… En plus, le plan C, c’était très sympa et j’en ai dit du bien… heu… 5 ou 6 fois et avec des changements de mots à chaque fois ptdr!

      3. Je suis comme le Petit Prince, je ne renonce jamais à une question une fois que je l’ai posée… 🙂
        ¸¸.•¨• ☆

  11. Thiebault, si tu savais le nombre de commentaires laissés chez Célestine (et autres Blogspot d’ailleurs) (plate-forme honnie) qui se sont envolés…:rll: Je fais même un copié-collé avant d’envoyer le comm’ qui souvent se volatilise on ne sait où (puisque il na va même pas dans les spams, j’ai demandé à plusieurs BS), donc quand on veut dire quelque chose à Célestine, il vaut mieux compter sur son mail !!! 😆

  12. M’zelle Aspho avait des velléités de censure, mais apparemment elle est tombée ici sur un dur à cuire. Je ne m’y suis pas trompée malgré l’évocation de cette nouille dans le potage ! 😀

  13. Ah ne triches-tu pas un peu ? Tu écris des bouquins, tu as plus de facilités à manipuler la plume et tes idées 😉
    Enfin un texte rigolard !
    Détourner le règlement… j’ose pas, moi !
    Bises de Lyon

    1. Merci, Soene ! Le mois prochain, promis, je n’écrirai que d’une seule main ! Et je respecterai les règles, car m »zelle Aspho ne me pardonnera pas deux fois la même initiative 🙂 Belle journée à toi !

  14. Ohlala ami ch’ti ! J’ai trop ri, que ça fait du bien. J’imaginais Aspho qui te lisait en même temps que je le faisais moi-même, trop drôle 🙂 J’adoooore !
    Ce qui est formidable avec tous ces textes, c’est que l’on peut passer du sourire aux larmes puis au rire ! Quel plaisir formidable
    Bises du Nord et belle journée !!!

    1. Oh! Je suis désolé, j’ai raté ton texte et, pour tout te dire, je suis dessus en ce moment. Avais-tu un lien méchamment corrompu samedi dernier ? J’essaie de rendre visite à tous les participants du défi, mais je vois que tel le Phénix… je ne pouvais pas te louper bien longtemps 😉 merci encore pour la visite ‘tiote !

Les commentaires sont fermés.